Les enfants de lumière allumeront les étoiles

27 mai 2013

J'ai faim de paix et soif d'harmonie

Il y a certains rêves que je fais et que je n'ai jamais voulu partager avec personne - du moins jusqu'à présent.
Le monde de mes rêves était fait de rires et de liberté, de jours ensoleillés et de nuits étoilées .


jug_of_rainbows_by_sputnik58-d65q3wu Dans ces rêves se trouvent des enfants, les enfants de lumière qui sont fils et filles du soleil. Ils parcourent le monde en rayonnant sur les autres personnes . Ils sont les instrument de la paix

Là où est la haine, qu'ils y mettent l'amour. Là où est l'offense, qu'ils y mettent le pardon. Là où est le desespoir , qu'ils y mettent l'espérance. Là où est la tristesse, qu'ils y mettent la joie. Mon cher ami ou amie, tu es né pour aimer et pour être aimé, pour être bien dans ta peau et avec tous les autres. Parce que chaque homme mérite considération, y compris l'enfant et le vieillard, le malade et le pauvre.

Le soleil se lève pour tout le monde. Il se lève aussi pour toi, si tu ne te caches pas dans l'ombre...
Lumière qui chasse le doute ! Tes rayons dans l'obscurité suffisent à montrer la route.

Nous avons reçu la liberté : non pas la liberté de faire le mal, mais la liberté de nous aimer et de nous mettre au service les uns des autres. 
Mes amis et moi vivons dans un monde dominé. Une grande tristesse envahit le monde, une désolation presque incurable. Nous vivons dans un vaste désert, une terre où rien ne pousse, une terre sans joie. Ils sont nombreux les gens qui souffrent : parce qu'ils ont oublié l'art de vivre, parce qu'ils sont incapables de profiter d'un peu de bonheur. Il y a aujourd'hui beaucoup d'hommes qui possèdent tout et qui ne ressentent de joie pour rien. Des gens qui n'ont du temps pour personne et pour rien. Des gens blasés, las de courir et tristes. Les déprimés paralysent la vie. L'angoisse prend d'énormes quantités d'énergie; elle paralyse aujourd'hui les forces dont nous aurons besoin demain pour surmonter les difficultés . 

Je vous entends dire : que pouvons nous faire ?
Il nous faut planter des fleurs dans le désert et semer des étoiles dans le noir.  
Les hommes simples et bons sont aujourd'hui les seuls poumons par lesquels notre monde peut respirer. 
Si vous demeurez dans l'amour, le monde autour de vous sera beau à vos yeux. et même les gens qui y vivent vous paraîtront plus beaux car ils refléteront la chaleur et l'éclat qui irradient de vous

Tel est le monde dans lequel nous voulons vivre, ensemble. Un monde où nous avons besoin de l'amour pour ne pas être entraînés par le courant. La joie de vivre et le bonheur ne tombent pas du ciel, on ne les trouve pas à la surface de la vie. Il faut les chercher plus profond, dans ton propre coeur. 

La petite fille qui voulait sauver le monde.
Lingxian

Textes recueillis de Phil Bosmans, Ruben Saillens, Marjorie Holmes, Marion Stroud

Posté par Lingxian à 15:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :